Forêt de Laigue et de Compiègne > Oise > Hauts-de-France

Accueil > Agir pour favoriser l’accès à la culture

Agir pour favoriser l’accès à la culture

Projet pédagogique

Aux actions destinées au public scolaire que le Festival des Forêts organise depuis 1996 s’ajoute, depuis 2006, un projet d’insertion du public fragilisé et handicapé (handicap mental ou comportemental) qui s’adresse aux enfants du primaire.

L’insertion par la musique
Le festival propose aux établissements scolaires et aux établissements d’éducation spécialisée de la région de Compiègne de participer gratuitement à ce projet. Il organise des rencontres entre éducateurs spécialisés et professeurs des écoles, pour que des binômes, associant une classe de jeunes scolarisés et un groupe de jeunes provenant d’institutions, se dessinent.

Les enfants de chaque binôme sont amenés à se rencontrer à plusieurs reprises au cours d’activités de découverte de la musique classique, de la nature et du sport proposées dans le cadre du projet.

Les objectifs sont multiples et permettent à tous les jeunes de :

  • préparer leur corps et leur esprit afin de susciter chez eux le plaisir de l’écoute de la musique classique ;
  • donner une occasion de rencontre privilégiée avec des œuvres et des artistes ;
  • faire découvrir l’univers de la forêt et sensibiliser les jeunes à leur environnement ;
  • favoriser l’intégration des enfants handicapés et fragilisés en leur permettant de participer à des activités stimulantes qui font appel à leurs sens et les amènent à rencontrer d’autres enfants.

CHIFFRES CLES 2020

  • 11 établissements
  • 15 binômes
  • 460 enfants
  • 4 ateliers
  • 2 concerts pédagogiques

PROJET 2021
Chanter sur l’eau

En prélude au Festival des Forêts, qui aura lieu du 19 juin au 15 juillet, 450 enfants de 10 établissements scolaires et spécialisés du Compiégnois découvriront la mythologie à travers les arts.

Le thème du projet pédagogique s’inscrit dans celui choisi pour le Festival des Forêts 2021 « Chanter sur l’eau ». La musique classique s’est construite sur la distinction entre le bruit et la note, entre le son « naturel » et le son musical mais elle s’inspire encore et toujours de la nature. L’eau, source de vie ou muse, sera le fil conducteur de ce projet de sensibilisation à l’art et à l’environnement.

Dans l’art, le thème de l’eau a été maintes fois traité au cours des siècles. À la fois source de vie et d’énergie, symbole riche de significations, l’eau est une source d’inspiration inépuisable pour les artistes dans le domaine de l’écriture, de la peinture, de la sculpture, de l’architecture, de la musique, du cinéma, etc.

Les musiciens classiques ou contemporains aiment s’en inspirer et la transformer en muse pour s’exprimer. Ainsi, Frédéric Chopin écrit Prélude à la goutte d’eau lors de son voyage à Majorque, la vie portuaire est décrite dans Amsterdam de Jacques Brel, Vanessa Paradis et M entonnent une ode au fleuve parisien avec La Seine.

Mais, l’eau est également une ressource précieuse indispensable à la vie qui relie l’homme à l’ensemble des êtres vivants sur notre planète. Ce projet pédagogique entend utiliser l’art comme un vecteur de sensibilisation aux gestes écocitoyens. Le projet pédagogique permettra aux enfants d’aborder, à travers la découverte de la musique, les travaux d’arts plastiques, l’éveil à la nature et au patrimoine, l’omniprésence de l’eau dans notre vie et notre environnement.

Ce projet s’articule autour de 4 ateliers (de mars à juin) qui abordent la musique et le thème de cette année sous différentes formes. Les enfants sont ainsi préparés au concert pédagogique final et deviennent à leur tour acteurs en participant aux côtés des artistes.

Cette année pour la première fois, en clôture du projet pédagogique, le 8 juin 2021, les enfants seront invités à passer une journée en immersion dans la musique et dans la forêt, sur le site de Saint-Pierre-en-Chastres. Ils y vivront l’expérience du concert avec le quatuor Ellipsos dans le théâtre de verdure du prieuré, enquêteront sur la disparition de l’eau dans les mares et les maladies des arbres de la forêt, découvriront l’histoire extraordinaire du Mont-Saint-Pierre, seront initiés à l’écoute profonde de la musique avant de déguster une sélection d’aliments produits et transformés dans la région.

Etablissements participants :

  • Ecole Hersan (Compiègne)
  • Ecole Robida (Compiègne)
  • Ecole Augustin Thierry (Compiègne)
  • IMP La Faisanderie (Compiègne)
  • Ecoles Pompidou A et B (Compiègne)
  • Ecole Saint Germain (Compiègne)
  • Ecole Primaire Les Bruyères (La Croix Saint Ouen)
  • Ecole Charles Faroux B (Compiègne)
  • Ecole Pierre Sauvage (Compiègne)
  • Ecole Paul Bert (Margny-les-Compiègne)

Ce projet est soutenu en 2020 par : EDF, le Conseil départemental de l’Oise, la Ville de Compiègne et l’Inspection académique.

Aller à la rencontre du public

Par ailleurs, le Festival des Forêts s’implique dans les manifestions locales rassemblant les associations, met en place avec les collectivités des actions de médiation et intervient régulièrement en milieu pénitentiaire.

COVID 19 : Nos engagements pour vous accueillir

Chères spectatrices, chers spectateurs,

Afin d’assurer la sécurité des spectateurs, des artistes, bénévoles et salariés, le Festival des forêts a adapté sa programmation et son organisation.