21 juin · 16 juillet 2017

Forêts de Laigue et de Compiègne

Oise Picardie · 03 44 40 28 99

Juin 2017 »
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
Suivez le festival des forêts sur :
 

Portrait d'artiste

Jean Guillou n'est pas seulement un organiste de réputation internationale, c'est un artiste complet aux facettes multiples qui excelle dans chacune d'elle. Interprète de premier plan (il jouait tout l'oeuvre pour orgue de Bach à 14 ans), il a donné des milliers de concerts dans le monde entier et publié plus de cent disques, dont l'intégrale de l'oeuvre pour orgue de Bach. Pédagogue, compositeur, improvisateur de génie mais aussi écrivain et poète, il est aussi un éminent organologue qui a conçu des orgues majeurs en europe. 
 

 
 
 
Biographie 

Jean Guillou, né à Angers en 1930,  fait ses études au Conservatoire de Paris où il est élève de Marcel Dupré, Maurice Duruflé et Olivier Messiaen. Dès 1955, il est nommé professeur d’orgue et de composition à l’Instituto di Musica Sacra de Lisbonne. Il s’installe ensuite à Berlin en 1958, pour revenir enfin à Paris où il est nommé titulaire des grandes orgues de l'église Saint-Eustache en 1963.

Distingué comme interprète de premier plan de la littérature d’orgue du 18e siècle à nos jours, Jean Guillou est reconnu comme compositeur de premier plan avec des œuvres allant des symphonies et concertos pour piano et orgue, à la musique de chambre et chorale et à des œuvres pour orgue solo sans oublier l'alliance de l'orgue avec d'autres instruments.

Il a enrichi le répertoire de l’orgue à travers une série d’extraordinaires transcriptions d’œuvres pour orchestre de compositeurs aussi différents que Bach, Haendel, Liszt, Prokofiev, Rachmaninov, Moussorgsky, Tchaikovsky et Stravinsky.

Avec la publication de son livre « L’Orgue, Souvenir et Avenir » (Symétrie, 2010) il est apparu comme une figure de proue dans le domaine de la théorie de l’orgue et de sa conception. Ses idées ont généré des fruits remarquables (Alpe d’Huez, Tonhalle de Zürich, Chant d’Oiseaux à Bruxelles, Auditorium de Tenerife, Conservatoire de Naples) et plusieurs, parmi les orgues révolutionnaires construits selon ses plans, peuvent être écoutés grâce à ses enregistrements. En décembre 2008 il a inauguré l’extraordinaire orgue projeté pour l’église de Sant Antonio des Portugais à Rome alors que l’on construit selon ses plans le nouvel orgue de la Cathédrale de León en Espagne.

Jean Guillou a fait plus de 100 enregistrements pour Philips-Universal, Dorian, CBS, Festivo, Augure. La majeure partie de ses compositions est publiée par Schott Music.

Il intervient dans de nombreuses Master Class de par le monde depuis plus de 40 ans et a enseigné pendant 35 ans l’interprétation et l’improvisation à l’orgue aux Master Class de Zürich.

« L’orgue a certainement été, depuis son invention au IIIe siècle avant notre ère, l’instrument le plus sujet aux innovations esthétiques et techniques : dimension, choix des timbres, mode de transmission, répartition des tuyaux, présence ou absence de buffets... ont évolué au gré des langages, des goûts musicaux, des exigences des techniques, du choix des matériaux, de la configuration des lieux... Or, si l’on connaît parfaitement l’orgue classique, puis l’orgue romantique, et l’orgue symphonique, il n’existe curieusement, et malgré les moyens techniques offerts par notre époque, que très peu d’instruments que l’on puisse qualifier « d’Orgue du Vingtième Siècle » !
(Jean Guillou : L’Orgue, Souvenir, Avenir)

Site officiel de Jean Guillou : www.jean-guillou.org