15 juin · 15 juillet 2018

Forêts de Laigue et de Compiègne

Oise Picardie · 03 44 40 28 99

Juin 2018 »
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

Saint Pierre en Chastres

Le Fonds de dotation CA Brie Picardie Mécénat & Solidarité mécène le théâtre de verdure de Saint Pierre en Chastres
Samedi 7 novembre dernier, Denis Dubois, Président du Fonds de dotation CA Brie Picardie Mécénat & Solidarité, et Bruno Ory-Lavollée, Président du Festival des Forêts, signaient une convention de mécénat pour la création d’un théâtre de verdure sur le site du Prieuré de Saint Pierre en Chastres.
 
Propriété de l’Etat, le site de Saint Pierre en Chastres était affecté à l’Office National des Forêts qui l’a confié par un bail de longue durée à l’Agglomération de la Région de Compiègne (ARC). Dans le cadre du projet global de restauration du site, l’ARC a délégué par convention au Festival des Forêts la maîtrise d’ouvrage et la réalisation d’un théâtre de verdure dans les ruines de l’église de l’ancienne abbaye.
 
Le Fonds de dotation CA Brie Picardie Mécénat & Solidarité a choisi d'apporter un soutien de 30 000 euros pour le financement de la réalisation de ce théâtre de verdure. Lire le communiqué de presse
 
Un projet au service du patrimoine, de l'éducation artistique et de la création.
"Saint-Pierre en Chastres représente un patrimoine historique, architectural et paysager exceptionnel, lui-même inclus dans cet autre patrimoine qu’est la forêt de Compiègne. Pour chaque génération, le préserver est un devoir : vis-à-vis du passé, vis-à-vis des suivantes, et bien sûr pour ses propres buts.
 
L’expérience montre qu’une des meilleures façons de sauvegarder un élément de patrimoine est de lui donner une ou des fonctions. Celles que le Festival a proposées, et que l’ARC a reprises à son compte, sont artistiques, pédagogiques et touristiques. Elles s’insèrent à la fois dans le projet culturel porté par le festival depuis vingt-quatre ans et dans un développement économique et touristique souhaité par cette collectivité.
 
On peut bien sûr imaginer d’autres projets et d’autres acteurs pour assurer la survie de ce monument, mais à condition que cela soit rapide et concret. Certes, les belles pierres ne crient pas lorsqu’elles attendent qu’on s’occupe d’elles, mais elles peuvent disparaître pour toujours si l’on tarde trop."
Bruno Ory Lavollée, Président du Festival des Forêts